Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

SANS CENT SENS !

Posté par: Alioune badara NIANG| Mardi 23 août, 2016 16:08  | Consulté 467 fois  |  1 Réactions  |   

Dans mes conversations récentes avec des « amis », s’étonnant même, au passage, que je puisse adopter une posture de farouche défenseur du chef de l’Etat, je les voyais surtout secouer la tête tristement et exprimer leur grande déception à l’égard du Président de la République, Macky Sall. Pourquoi ? Je pense qu’ils se laissent influencer, parfois sans même s’en rendre compte, par tout ce que les médias, les réseaux sociaux, les opposants, observateurs, de tout donc de rien, racontent. Scrogneugneu !

Je reconnais qu’en ce moment, non par goût, non par faiblesse, mais pour me soumettre par « respect amical » à mes « amis », la plupart de leurs commentaires que je vois poindre sur la gouvernance actuelle et la plupart de leurs débats « en live » également, se concentrent sur le négatif : Contraste entre le plein d’espoirs de 2012 et la réalité prosaïque de la persistance des difficultés tel le chômage des jeunes, l’éducation, de l’énergie et ainsi de suite. Il est vrai que les coupures d’eau et les délestages (longue coupure d’électricité d’avant-hier, quelques quartiers de la capitale assoiffés), qui sont devenus plus fréquents ces derniers temps, interpellent le Président Sall et son équipe à redoubler de plus de vigilance. Mais c’est leur domaine d’excellence, je continue à leur faire confiance.

A l’inverse, il semble que ce que mes « amis » admettent, c’est de décrire Macky Sall comme incapable et sa présidence agitée quand elle n’est, tout simplement pas, un échec. Tout cela est faux et ne s’agit ni plus ni moins que d’un exercice d’amusement à des « contre vérités », de la part de mes secs amis. Ils devraient juger, sans amitié, le Chef de l’Etat sur ce qu’il a déjà accompli, pas sur les articles qui lui sont consacrés par une certaine presse (« paresse ») partisane, d’analyses (« à ma guise ») biaisées émanant d’observateurs incapables de voir plus loin que le bout de leur nez ou encore moins, sur le discours insipide et subjectif, dont je me moque comme d’une guigne, d’opposants revanchards et en mal de popularité. A les « Follow », j’ai de plus en plus l'impression que le pays est dans un mouvement de balancier, tient sur un pied et je me demande chaque jour quelle prochaine malice va sortir de la boîte de Pandores. Affaire à suivre. Suivi à faire.

En attendant, le prétexte de mon post est que je n'en peux plus de voir certains de mes « amis » râler, hurler et tirer à hue et à dia, à propos de tout et de rien, alors que quand je les écoute dans nos échanges, je ne suis pas particulièrement impressionné par le niveau qu'ils étalent. La situation n’est pas meilleure quand je les lis aussi. A titre d’exemple, je prends le cas de cet autre pompeux et prolifique « ami », jusqu’ici plus invisible qu'un fantôme, qui occupe bien l’espace Facebook malgré lui, avec ses posts que j’appelle volontiers « machins », dont les contenus sont foncièrement indigents, logorrhéiques, narcissiques. Qui ne le voit pas ? Juste pour préciser, que sa manière de décrire (d’écrire !) les choses est plus passionnée que pertinente et avisée. Sa diatribe agressive à l’égard du Président de la République et de sa famille, semble s’inspirer d’un « prêt-à-écrire » motivé par un trop plein de « frustrations personnelles » envers eux. Peut-être même par une schizophrénie dysthymique ? Qu’importe.

Je lui rappelle que taper sur des gamelles en braillant des kyrielles d'âneries n'en font pas pour autant des réalités. La réalité, la seule, tout le monde la connait et c’est celle ci : En arrivant à la tête du Sénégal, Macky Sall a fait de la satisfaction des besoins et attentes du peuple, l’alpha et l’oméga de sa politique et cette vision est toujours de mise. Certes, beaucoup de choses restent à faire mais des acquis solides ont été obtenus. C’est indéniable que ce pays est en marche. Il reste à hâter le pas.

Malheureusement ici et en toute affaire (même virtuelle), tout le monde a visiblement son mot à dire et sa pièce, petite ou grande, à ajouter au puzzle. J’accuse en cela les intellectuels, consultants, spécialistes de-ci, de-çà, de revueurs de presse comme ce P.A.N (pape "aller"..) qui joue au paon, bref, ce microcosme sénégalais dont le jeu favori est de casser chaque semaine du « Macky » (Mackybashing) en parlant au nom des Sénégalais. Mais qui sont-ils pour parler en mon nom ?

Je le dis avec force et persuasion : nous sommes mieux gouvernés que sous tous les régimes antérieurs même si ce n'est pas une raison pour faire de l’autosatisfaction, de l’auto glorification. Loin s'en faut. Macky Sall est sorti du bois, maintenant il lui reste à traverser la plaine. Des problèmes attendent d’être solutionnés durablement dans certains secteurs mais aussi des efforts supplémentaires espérés ailleurs. En clair : Tout n'est pas parfait mais tout n'est pas mauvais.

A mes « amis », soyez donc encore plus hargneux et faites rayonner davantage Macky en le maquillant pour donner l’impression de l’existence d’un Sénégal de maquis (le vôtre) qui est mortifère, dans le déni de la responsabilité, des réalisations. Et puis d’un autre (le vrai), que représente le gouvernement de Dione, qui assume ses responsabilités et que je soutiens. En revanche, ce que je ne soutiens pas, je le condamne même, c’est ce faux et dangereux débat sur la nationalité car J' IVOIRIEN, loin des préoccupations du peuple qui lui, cherche à avoir la tête hors de l’eau (celle des pluies), de politiques mégalomanes de tous bords, qui sont en réalité des pyromanes déguisés en pompier. Ils sont plus mégalomanes qu’ils ne laissent paraître car toujours dans la mise en scène maladroite pour ruiner l'édifice Républicain. Mais on sait pertinemment que leur agitation se résumera à ça : du vent. Il est évident donc qu’ils perdent leur temps et surtout pédalent dans le vide. Le peuple garde tous ses sens en éveil.

En propos conclusifs et pour revenir à mes conversations, je suppose qu’il y a des gens qui sont déçus, comme mes amis, que Macky Sall n’ait pas réussi à faire de notre vie politique quelque chose de moins théâtrale et folklorique. Mais cela n’a jamais été gagné. La vraie question, c’est de savoir si lui et son équipe, nous ont fait progresser sur les vraies questions de l’heure. L’économie, la croissance, la sécurité, la bonne gouvernance... Et je suis heureux de leur apporter la réponse : OUI !

aliounebadaraniangjunior@gmail.com

 L'auteur  Alioune badara NIANG
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
A bas Badara Niang En Août, 2016 (10:20 AM) 0 FansN°:1
Vous êtes toujours aussi névrosé M. NIANG, vous ferez vite une grave dépression car autant de méchanceté et de mauvaise foi nuit au coeur et à l'esprit. Quand est-ce que vous serez heureux?

Ajouter un commentaire

 
 
Alioune badara NIANG
Blog crée le 15/05/2014 Visité 202894 fois 75 Articles 3130 Commentaires 16 Abonnés

Posts recents
EQUIPE DU SÉNÉGAL DE FOOTBALL : LE PÉRIL CISSE !
Sévir (sans dérive), la vraie réponse au déconomètre des incivilités et de la délinquance
Halte à cette foutue violence qui ôte des vies, aussi fait couler beaucoup d’encre et de sang !
DE STAR A TSAR, DE BOOBA A BOBARD !
Vilainie, Vilenie !
Commentaires recents
Les plus populaires