Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

OPPOSITION POLITIQUE : LE MOIS DOUTE ! (Par Alban)

Posté par: Alioune badara NIANG| Mercredi 19 août, 2015 15:08  | Consulté 819 fois  |  0 Réactions  |   

On est au mois d’Août et dans le camp de l’opposition, souffle un vent violent de panique ! Entre déclencher des crises à tout va avec les mêmes résultats confirmant à la manière d’un effet boomerang une impopularité de plus en plus croissante et perdre (hein, pour le moment !) un membre influent, qui a honteusement transhumé dans le camp d’en face (le «kâ» tonitruant et surtout « téléphoné » de Djibo (pouah!), l’opposition (re) part en bien mauvais état au combat !

Visiblement, le doute a fini véritablement de s’installer chez ces « Khmers hétéroclites », devenant une sorte de séisme qui ne manquerait pas d'avoir des conséquences politiques générales dans le court et moyen terme et qui expliquerait que cette opposition (PDS et ses alliés du FPDR) joue perpétuellement l'agressivité et la menace, cherche la division du pays, allume le feu avec les sujets les plus brûlants qu’elle tente d’instrumentaliser à des fins politiques : Karim Wade, Assane Mbacké, Etudiants caillasseurs et j’en laisse.

«Si Macky Sall ne libère pas Karim, nous allons rendre ce pays ingouvernable » ! Le summum ? L’opposition sait-elle encore où elle habite? En vérité, ce que nous constatons ces derniers temps, ce sont des dérives graves et un manquement flagrant aux principes mêmes sur lesquels s’articule l’édifice que le Sénégal ne cesse de s’évertuer à construire pièce par pièce. Antirépublicain, va !

Je préviens. Ceux que ça énerve devraient peut-être cesser la lecture ici. Oumar Sarr est un âne, qui en doute vraiment ? Lui peut-être. Ses dernières sorties sont d'une effrayante stupidité visant d’abord à caresser dans le sens du poil de criminels jeteurs de pierres (tous dans le sens du poil ?) et ensuite à déchirer l’arrêté préfectoral interdisant la marche de l’opposition(le marché de l’opposition devrait-on dire!). Ce qui me dérange le plus dans son action, ce n’est pas tant la fermeté du ton ou de la critique, mais plutôt une certaine incapacité à être à la hauteur des enjeux (…). Alors que la première caractéristique d’un grand responsable politique, c'est d'être à la hauteur de la situation. Dans un parler euphémisé, les principales qualités de ce vieil âne épuisé, c’est son aplomb et son boniment. Mais ne lui demandez surtout pas du patriotisme, de l’efficacité ou de la sincérité. Si le sujet n'était pas aussi sérieux, j'en sourirais !

Empiriquement, cette opposition est incapable de proposer aux sénégalais des motifs d'espérance, à la grande différence de Macky Sall, qui, lui travaille pour que le Sénégal aille mieux et un jour aille bien, en apportant des réponses crédibles, sérieuses et efficaces aux problèmes qui l’assaillent. Plutôt, l’opposition se plaît dans le rapport de force, le bras de fer, ce qui explique qu’elle ne cesse de monter au créneau pour faire obséquieusement l’apologie de la violence, du vandalisme, de la manipulation. Ses propos excessifs sont à la hauteur de la vacuité de son bilan que les Sénégalais ont sanctionné. Depuis qu'elle ne représente qu’elle-même, elle pond des idioties pour exister. Elle bat un certain record : Occuper le terrain, ameuter les médias, insulter Macky Sall !

Si Macky Sall n'était pas totalement blindé sur ces insultes, sur ces types de taquineries, c'est qu'il n'aurait pas duré longtemps en politique. Or, il a duré et même triomphé. Le bon sens implique de supposer qu'il a le cuir épais et la capacité de ne pas se faire déstabiliser par les attaques mais aussi et surtout d’avoir rendu son camp peu amateur de polémiques, d'invectives ou d'imprécations.

Une minorité, quels que soient son activisme et son militantisme, ne doit-t-elle pas se plier à la décision de l’autorité ? Lui revient-elle d’imposer, vaille que vaille, ses vues et ses positions même si son poids ne le lui permet pas ? Il est généralement admis que dans une démocratie, il ait des lois qu’il faut respecter, des principes à partager et des exigences à satisfaire. In finé, raisonner cette opposition est une tâche impossible. Le Mammouth produit lui-même sa mauvaise graisse.

Ouh ! Je désespère de ces gens, incapables d’être cohérents, rigoureux et pour tout dire responsables, qui sont assimilables à de vrais princes du culot, rois de la langue de bois et empereurs du mensonge. Un acte de contrition serait vraiment surprenant de leur part, en effet ils sont « tellement désobligeants » dans leurs propos, tellement imprécis que rien n’est moins sûr, rien n’est plus sûr !

L’opposition doit savoir que quand on monte au pommier, il faut avoir une échelle pour redescendre. Juste pour dire qu’elle doit urgemment trouver l’intelligence politique pour se réinventer si elle veut survivre.

Mais peut-elle le faire ? Peut-elle changer? « Les opposants peuvent changer, et les poules avoir des dents ! ». Aucun doute !

aliounebadaraniangjunior@gmail.com

 L'auteur  Alioune badara NIANG
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alioune badara NIANG
Blog crée le 15/05/2014 Visité 200016 fois 75 Articles 2837 Commentaires 16 Abonnés

Posts recents
EQUIPE DU SÉNÉGAL DE FOOTBALL : LE PÉRIL CISSE !
Sévir (sans dérive), la vraie réponse au déconomètre des incivilités et de la délinquance
Halte à cette foutue violence qui ôte des vies, aussi fait couler beaucoup d’encre et de sang !
DE STAR A TSAR, DE BOOBA A BOBARD !
Vilainie, Vilenie !
Commentaires recents
Les plus populaires