Mandina Mancagne : Le jour où 23 Diambars ont été tués

  • Source: : Seneweb.com | Le 19 août, 2017 à 12:08:23 | Lu 23146 fois | 49 Commentaires
content_image

Mandina Mancagne : Le jour où 23 Diambars ont été tués

Mardi 19 août 1997. Une date maudite pour l'armée sénégalaise. Vingt-trois Diambars, des éléments des forces spéciales, sont tués à Mandina Mancagne, près de Ziguinchor, dans une embuscade tendue par des éléments supposés appartenir au Mfdc. Vingt ans après, malgré les pas vers la paix, le village porte encore les cicatrices de cette plaie de son histoire.

"Ce jour-là, personne n'a passé la nuit à Mandina Mancagne, rembobine M. Diallo, témoin des faits, alors qu'il était âgé de 18 ans. Certains ont rallié Ziguinchor et d'autres ont tout simplement franchi la frontière pour aller se réfugier dans les villages guinéens qui se trouvent à moins de dix kilomètres de chez nous."

A.M, lui, avait 15 ans. Il se souvient : "Le village a été pris d'assaut par les militaires en colère, qui avaient fouillé les coins et recoins de notre village à la recherche des malfaiteurs. D'ailleurs, ne pouvant plus vivre cette situation, beaucoup de nos parents ont préféré s'exiler, laissant derrière eux champs et vergers."

Le plus dur dans ce triste épisode pour Mandina Mancagne, c'est Philippe Mancabou, trouvé dans son champ, qui le raconte. Agent des Eaux et Forêts à la retraite, il regrette : "Notre village est victime de cet événement malheureux. On n'a pas d'électricité, alors que nous nous trouvons à cinq kilomètres de Ziguinchor. Les infrastructures sanitaires et l'eau, on n'en parle pas. Les femmes rencontrent d'énormes difficultés pour s'approvisionner en eau potable et faire correctement leurs visites prénatales."


Auteur: Seneweb news-RP (Les Échos) - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (33)


Anonyme En Août, 2017 (13:07 PM) 0 FansN°: 1
N''OUBLIONS PAS AUSSI BABONDA

Gabu Gomis En Août, 2017 (20:04 PM) 0 FansN°: 1
la casamance invicta felix pour toujours et à jamais. comme son palmier la casamance fleurira. vive la casamance indépendante et souveraine.
Anonyme En Août, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°: 2
triste nouvel mauvaise souvenir pour le Senegal un peuple pays unique et cela me rappel le 23 /7/1994 a babonda ou moi mêm j'ai ètè rescapè mai j'ai les l'arme aux yeux au souvenir de ce grand theatre du 23 juillet 94 ou 23 jambar St tombè au champ d'honneur laissant derière elle plus d'une centaine 100 de rebel tombè
Reply_author En Août, 2017 (18:34 PM) 0 FansN°: 1
c'est faux il y n' y avait pas une centaine de rebelles morts,ce sont plutot des villageois tues par l'armee.les rebelles n'operent pas en si gran nombre
Jambar En Août, 2017 (11:13 AM) 0 FansN°: 2
salut! hommage a nos disparus !
Jambar En Août, 2017 (20:15 PM) 0 FansN°: 3
Anonyme En Août, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°: 3
triste nouvel mauvaise souvenir pour le Senegal un peuple pays unique et cela me rappel le 23 /7/1994 a babonda ou moi mêm j'ai ètè rescapè mai j'ai les l'arme aux yeux au souvenir de ce grand theatre du 23 juillet 94 ou 23 jambar St tombè au champ d'honneur laissant derière elle plus d'une centaine 100 de rebel tombè
Anonyme En Août, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°: 4
triste nouvel mauvaise souvenir pour le Senegal un peuple pays unique et cela me rappel le 23 /7/1994 a babonda ou moi mêm j'ai ètè rescapè mai j'ai les l'arme aux yeux au souvenir de ce grand theatre du 23 juillet 94 ou 23 jambar St tombè au champ d'honneur laissant derière elle plus d'une centaine 100 de rebel tombè
Anonyme En Août, 2017 (13:35 PM) 0 FansN°: 5
Que la paix continue à régner dans notre belle et riche casamance qui est en voie de devenir une region de reference sur tous les plans. Une region ou on parle Diola wolof pular socé manding manjak bambara créole ect... Quelle richesse en plus toutes les religions y sont pratiquées.
Senemut En Août, 2017 (14:06 PM) 0 FansN°: 6
mon cher ami le capitaine Baldé (pssl). Le COSRI a été infiltré. Ils les attendaient armés jusqu'aux dents. Le renseignement militaire a failli. La communication défectueuse avec le PC , des troupes trop chargés (à l'américaine) qui les ont formés et des renforts ,qui ont tardé à arriver. C'est à nos officiers de faire preuve d'intelligence (loverlord et da nang) sont la pour évoquer la richesse de la mobilité au combat Malgré cela i ls ont résisté, longtemps. C'est à cours de munitions qu'ils ont été massacrés, dépouillés de leur uniforme, lunettes optique ultra sophistiqué de leur armement , des transmission etc On ne connait les pertes de l'ennemi mais les combats étaient extrêmes. Ceux qui ont annihilé, é le Cosri ne sont pas non plus des enfants de coeur. ils devaient être la crème du MFDC peut être d'ancien commando, groupement para ou de la Garde présidentielle de l'armée sénégalaise. Telle est la loi de la guerre et la réalité du soldat. Pai x à toutes les victimes de cette tragédie africiane de quel bord qu'ils soient.
Campal En Août, 2017 (14:14 PM) 0 FansN°: 1
que toutes les victimes de cette tragédie reposent en paix. le lieutenant ibrahima sow qui conduisait ce détachement est un ancien camarade de classe au lycée blaise. il était de la même promotion que le colonel daouda diop de l'administration pénitenciaire. le lieutenant sow fut un camarade classe extraordinaire, travailleur et sérieux. paix à son âme.
Anonyme En Août, 2017 (14:19 PM) 0 FansN°: 7
A OUBLER AUSSI LES NOMBREUSES MINES ANTIPERSONNELLES ENFOUIES DANS LE SOL DE MANDINA MANCAGNE PAR SALIF SADIO ET SES HOMMES ..MALHEUREUSEMENT LES FEMMES PAYSANES EN SONT LES VICTIMES
Anonyme En Août, 2017 (14:36 PM) 0 FansN°: 8
on l'aura ce salif sadio

RIP A GOURGUI MBAYE DE MERMOZ

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :

Anonyme En Août, 2017 (14:38 PM) 0 FansN°: 9
PaIX 0 LEUR âme

Repose en paix fréro



Fatikh + 11 Likhlas
Anonyme En Août, 2017 (14:44 PM) 0 FansN°: 10
SALIF SADIO on l'aura.

lnt KANOUTE tombé à guidel, cprl preira à sindian, 1er cl Biaye tombé à bambadinka.........et tous les autres.

que celui qui a créé cette guerre fratricide aille en enfer pour l'éternité!! :sunugaal: 
Anonyme En Août, 2017 (15:20 PM) 0 FansN°: 11
Une guerre insensée et absurde. Les instigateurs de cette tragédie dont le premier est cet abbé qui a raconté tous ces mensonges sur l histoire de la casamance.Que Dieu accueille au paradis nos vailants jambars Amine





Reply_author En Août, 2017 (22:18 PM) 0 FansN°: 1
l'abbe diamacoune a dit une verite que personne n'a ose dire .la casamance est un payys comme tout autre.le vrai pincon de ce conflit nous les connaissons tous
Anonyme En Août, 2017 (15:36 PM) 0 FansN°: 12
il parait que il y'a un capitaine senegalais rescaper est ce vrai
Senenmut  En Août, 2017 (15:41 PM) 0 FansN°: 1
oui le medecin qui a fouie
Reply_author En Août, 2017 (15:55 PM) 0 FansN°: 1
non l medcin wilson est un amricain je parle dun capitain senegalais
Reply_author En Août, 2017 (16:58 PM) 0 FansN°: 2
ce capitaine a permis aux militaires qui étaient encerclés de s'en sortir. et le courageux médecin s'est vaillamment occupé des blessés sous le feu des rebelles avant de se replier.
respecter aussi les survivants de cette attaque qui ont sub et subissent un enorme traumatisme avec la perte de leurs frères d'armes
Anonyme En Août, 2017 (15:42 PM) 0 FansN°: 13
K ils reposent en paix k la casamance retrouve la paix et le developpement god bless senegambia
Yatt En Août, 2017 (16:14 PM) 0 FansN°: 14
Il est regrettable et surtout scandaleux qu'aucune enquête sérieuse et impartiale n'ait été faite.

On ne peut pas comprendre de la chaîne de commandement ce trop long attentisme en se qui concerne les secours.

Les manquements semblent avoir été trop nombreux et trop cumulatifs pour être fortuits.

Ces militaires ont été, objectivement, immolés sur un autel obscur. :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Août, 2017 (16:26 PM) 0 FansN°: 15
Il fallait raser ce village.
Anonyme En Août, 2017 (16:28 PM) 0 FansN°: 16
salif sadio doit payer ses crimes il a beaucoup de sang entre les mains .A quand la la dératisation de la casamance .

Babonda , Mandika mancagne ,bignona , oussouye et j'en passe.Salif sadio il le faut vivant pour une condamnation à vie dans les géôles senegalaise jusqu'à sa mort à petit feu
Ipn En Août, 2017 (16:42 PM) 0 FansN°: 17
C'est ce semblant d'article!!! 20 ans apres, c'est tout ce que vous trouvez à dire cher " journaliste" ( j'aurai pu dire "gratte -papier" mais je préfère rester courtois)

Aucune rétrospective de ce qui s'est passé, pourquoi y a t il eu ce raid de l'armée , qui étaient les 23 Diambars....rien de tout cela. Juste une image Google map et un retraité qui dit qu'il n'y a pas d'électricité dans le village. Pfffff!!!!!!

Lamentable !



On nous tue, on ne nous déshonore pas! Mes respects à nos soldats morts au champ d'honneur
Anonyme En Août, 2017 (17:08 PM) 0 FansN°: 18
vive les diolas
Senenmut En Août, 2017 (17:14 PM) 0 FansN°: 19
Babonda , Mandika mancagne ,bignona , oussouye..... Dans toutes ces localités le MFDC a donné une raclé à l'armée sénégalaise et à ses supposées troupes d'élite et unités spéciales. Où l' armée sénégalaise à telle remporter une victoire. j aimerai bien le savoir. obn l'impression que les rebelles ont l'initiative et les victoires et l'armée sénégalaise que des défaite surtout celle de bissauo
Reply_author En Août, 2017 (18:21 PM) 0 FansN°: 1
malgré plus de 30 ans de rebellion armée les rebelles ne controlent pas 1 mètre carré de la casamance et cela grace à nos jambaars. ces fils de p**** sont obligés de se cacher comme des rats dans les bois.
Reply_author En Août, 2017 (18:27 PM) 0 FansN°: 2
le drapeau du mfdc flotte t- il dans un village de la zone de conflit.
moi si je me bats pendant 30 ans sans pouvoir hisser un drapeau dans un village...j,arrete le temps est precieux...on le perd pas dans un conflit insensé. ...laissez nous vivre en paix ...et développer notre zig.
Anonyme En Août, 2017 (19:06 PM) 0 FansN°: 20
Haha mon village. C est comme si c était aujourd'hui

Je me rappelle bien puisque j habitais la et c était sous les yeux.

Une infiltration de Me Dhiedhiou capo et la défaillance des renseignements de l arme et Mr KONE avait sous estime les avertissements d un simple soldat

Je suis de ce Mandina ou aucun jeune ne pensait aller à l aventure seulement les études

Labssent,Bambadinka,Soukouta, Mpak , Barrakabanaw, Boulome

Nous jeunesse de la Casamance regrettons la rébellion

Nous voulons la paix

Quelle revienne de manière durable

Le sud de Ziguinchor paradis du Senegal



Redresseur En Août, 2017 (19:26 PM) 0 FansN°: 21
Je suis de la région du sud,c'est vrai. On n'a pas besoin de se bousculer pour voir le ciel. Cette affaire a trop duré et personne n'y gagne. Où sont les Diamacoune SENGHOR, Sdy BADJI Léopold SAGNA, Ousmane CAMARA, Jean Mari TENDENG et j'en passe,tous sont morts après avoir entrainé par leurs idées la mort d'innocents, l'appauvrissement de la région et l’enrichissement d'individus qui profitent de cette guerre qui ne dit pas son nom. Ces gens sont relayés par Safil SADIO, Niantan DIATTA et autres qui certainement vont mourir pour rien. Je suis d'avis que ces gens nourrissent de la jalousie à l'égard des autres sénégalais. Au lieu d'aller travailler pour développer cette région paresseux qu'ils sont ils parlent d'indépendance. Ils n'ont rien compris car l'indépendance n'existe pas car on dépend toujours des autres et vis versa. Abbé Diamacoune SENGHOR a dit un jour aux combattants du MFDC,je cite ( Inutile de mourir pour une indépendance que vous ne verrez jamais). Le Sénégal ne sera jamais divisé et ceux qui croient le contraire vont quitter ce bas monde avec un cœur serré et avec beaucoup d'amertume. Qui est casamançais,mbourois matamois ,diourbellois saint-louisiens thiésois kédougouois ou tambacoundois et qui ne l'est pas. Le Sénégal est pour tout le monde, il est indivisiblee le restera. WASSALAM.
Reply_author En Août, 2017 (19:39 PM) 0 FansN°: 1
bien dit mon cher.
Xuma En Août, 2017 (19:47 PM) 0 FansN°: 22
BABONDA : juillet 1997 les militaires sont arrivés dans le village de banbonda avec l objectif de progresser pour detruire une base du mfdc dénommée TRANQUILLE de la 7 eme et 1 eme dirigée par paul amissol diatta et yaya amaria diedhiou située tout juste apres ce village .Mais au niveau de babonda le mfdc avait un poste de garde avancé ce sont eux qui ont bloqué la progression des militaires Les militaires etaient au nombre de 47 dirigés par un lieutenant et appuyés par l artillerie basée a MPACK.Le poste rebelle etait occupée par juste une dizaine de cambattants. un rebelle qui etait aller a la chasse a vu les militaires en premier et a averti le poste de garde .Par la suite les rebelles ont quitté leur poste de garde pour se deployés en eventail autour des militaires et les harcelés a coup de rpg 7.il faut precisés que les rebelles etaient en petit nombre et il pleuvait beaucoup. apres plusieurs de combat la dizaine de rebelles a reçu le renfort de leur amis de la base TRANQUILLE qui etait situé juste apres babonda et c est la que les choses vont changer .Parquece les renforts rebelles rebelles se sont scindés en 2 groupes , un est allé au front l autre a contourné le village ppour bloqué les renforts de l armée constituépar les parachutistes de thiaroye et le reste du 3 eme bataillon. Les renforts militaires n ont rien pu faire alors que les renforts rebelles une fois arrivés on tiré une roquette RPG 7 sur un arbre a l endroit meme ou était planqué les militaires.cet arbre avait une niche d abeilles et ces abeilles ont attaqué les militaires et certains dans leur fuite des abeilles se sont retrouvés du coté rebelles ou ils seront capturés et exécutés Meme le militaire qui avait la radio de transmission a été capturé de cette maniére.les rebellles lui ont demandé d appeler dit d appeler la base arriere pour donner la position des militaires en leur disant que c est celle des rebelles et ainsi l artillerie de l armée senegalaise pilonnait ses propres soldats .Ce qui explique le lourd bilan coté militaire :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Août, 2017 (19:48 PM) 0 FansN°: 23
faut pas oublier aussi santhiaba manjaque :emoshoot: 
Anonyme En Août, 2017 (19:52 PM) 0 FansN°: 24
j y ai perdu un frere momadou sow

Reply_author En Août, 2017 (20:05 PM) 0 FansN°: 1
oui je me rappelle des pierres pour lui à zig nema kadior
rip pour tous
moi j 'ai perdu deux proches à bouttoute 1991 et notre maison incendiée plus d'autres au total 21 maisons à feu et cendre. je me souviens du taximan execute vers le central, du chef de village de mendina et son oncle bref trop c est trop
we need peace and love
Lolz En Août, 2017 (20:06 PM) 0 FansN°: 25
A quand un film sur cette histoire pour nous autres qui étions jeune à l'époque et pour tout le monde même!! Han?? Mr le ministre de la culture???

Ou bien on se contente de Pod et Marichou? ... Okay
Xuma2 En Août, 2017 (20:15 PM) 0 FansN°: 26
mandina mancagne : MANDINA MANCAGNE etait tout juste un poste avancé du MFDC occupé par un groupre de combat d une dizaine de rebelles .ILs etaient informé de l imminence d une attaque de l armée pour detruire leur position.Cette tache a été confièe au COSRI a peine revenu de formation chez les americains.la grosse erreur du commandement de l armée c est d envoyer au combat des soldats en zone rebelle sans converture , ni renfort .les americains pour tuer ben laden ont envoyé 24 navy seals mais en amont et en aval il ya avait un formidable machine prés a les appuyer en cas de besoins , mais nos braves soldats du COSRI ont été envoyé a une mort certaine sans aucune préparation les seuls réscapés sont le capitaine abiboulaye et le lieutenant wilson.ils faut préciser que les soldats du soldats du COSRI sont pratiquement tous des commandos qui ont fait le liberia donc aguerris.

Quand le COSRI est arrivé a mandina mancagne a 10 du matin a 11 h tout etait deja finis. Les rebelles comme toujours informés de leur arrivée avaient miné toutes les issues du villagne en laissant une seule entrée ou il etaient embusqué. les soldats du COSRI sont arrivé dans le village et ont progressé jusque l endroit ou etait caché les rebelles et ce sont arrétés. SUPREME ERREUR ,Ils se sont regroupés autour de leur capitaine pour les derniéres consignes d avant combat, ils ne pouvaient imaginer qu ils etaient a portée tirs ennemis. Les rebelles embusqués dans la frondaison ont profité de cette erreur des militaires pour leur balancés des tirs croisés de rpg7 pour anéantir la section du COSRI ,ils ont ensuite lancé un assaut groupé sur le reste du groupe desorienté par les tirs et explosions de roquettes pour les finir.Voila ce qui explique le bilan lourd a mandina mancagne .les militaires sont arrivés a 10heure dans les village et a 11 heure ils sont tous etaient tués sans livrer batailles a l exception du capitaine et du lieutenant militaire qui ont pu s enfuir





 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Senenmut En Août, 2017 (21:20 PM) 0 FansN°: 27
Merci XUMA. C'est précis et bien documenté. il faudrait écrire un livre sur ces événements qui doivent servir à l'armée à éviter des erreurs de ce genre. On voit là que le renseignement est zéro et que les erreurs fatales sont multiples. Curieux pour des officiers sortis de Fort Brack, saint cyr ou d'autres écoles de guerre ultra prestigieuse. Chapeau aux combattants du MFDC qui n'y ont pas été dans ces écoles mais sont de redoutables stratèges sur le plan tactique mais aussi de la qualité de leur renseignement. Contournement pour bloquer des renfort, fixation des infiltrés pour les anéantir, appel de l'artillerie pour fait feu sur ses propres troupes, tir croisés de RPG 7, attaque groupée. Excellent! L'art de la guerre n'est d'aucune école. Le bon sens et la gravure suffisent.. Ils n'ont pas été à l'école du blanc eux.
Jeunesse Saine En Août, 2017 (22:35 PM) 0 FansN°: 28
Senemut de quelle 'art de la guerre parles tu ? Non c'est à cause de traitre comme toi que cela a pu arriver... S'il n'y avait pas des traitres prompts à informer les rebelles, ces derniers fuiraient comme d'habitude. D'ailleurs depuis que l'Armée a compris cela la rébellion a réellement disparue.

Maintenant c'est du brigandage pur et dur. On utilise ses armes pour aller braquer quelques innocents puis on se paye beaucoup de drogue et de l'alcool. Au fait les rebelles sont devenus des paresseux qui n'osent pas affronter la vraie vie....



Je ne suis pas militaire mais pour avoir fait la FIC durant un mois à l'ENOA, j'adore ces gens. Je leur voue un respect et une admiration divin car j'ai compris ce qu'ils endurent pour nous protéger. J'ai compris ce qu'était la discipline, la correction, le respect, l'Autorité...



Fier de vous et grand respect!

Senenmut En Août, 2017 (22:59 PM) 0 FansN°: 29
Ah je m'y attendais un nationaliste patriote ou que sais je ! Ces rebelles sont sénégalais avant d'appartenir à la région sénégalaise de casamance. Sont-ils des traitres ou quelles raisons les ont pousser à mettre leur vie en danger pour un idéal. J'ai grandi auprés de casamançais. Je connais leur mentalité et leur ouverture. Ni l'armée française coloniale n'a pu les vaincre, ce n'est pas l'armée du Sénégal qui le pourra. Cette guerre est une guerre entre freres africains que beaucoup de choses uni plus qu' il ne divise. j'ai dejà écrit un article "Faut-il supprimer l'armée sénégalaise?" Pour moi la seule armée qui tienne est une armée continentale ou soldats sénégalais et rebelles casamancais œuvrent ensemble pour la defense de l'Afrique.
Xuma En Août, 2017 (23:53 PM) 0 FansN°: 30
senenmut la plupart des catastrophes enregistrées par l armèe senegalaise en casamance est due a des erreurs d appreciation des officiers. iL y a une raison a tous ces catastrophes subies par l armee.la dirpa ne dira jamais qu a BABONDA l armee a pilonner ses propres hommes
Senenmut En Août, 2017 (00:02 AM) 0 FansN°: 31
Oui XUMA a Babonda vu la situation l'artillerie ne pouvait jamais savoir. mais ce qui est curieux les soldats on plus crains le dard de l'abeille que le calibre de l'AK 47. Et le renseignement qu'est ce qui cloche , le MFDC est-il plus efficace ou le contre espionnage est trop laxiste? En Guinné Bissau y'a aussi eu une histoire de blindé rebelle non détecté et aussi pourquoi envoyer de nouvelle recrue, pourquoi pas aussi d'arme lourdes. Pourquoi les RPG 7 des rebelles sont-ils plus efficaces que les roquette de l'armée ont-ils des RPG. Pourquoi tous ces déboire depuis plusieurs année. Y'a beaucoup de jeune de mon quartier morts en Casmance et en guinnée. Combien de morts le sénégal totalise t-il pour tous ces fronts?

Anonyme En Août, 2017 (13:22 PM) 0 FansN°: 32
les sénégalais doivent savoir le nombre d'hommes que l'armée a perdu depuis le debut du conflit en 1982 car dans toute démocratie le peuple doit savoir qu'on,

ne parle pas de secret défense.
Sileye  En Août, 2017 (19:03 PM) 0 FansN°: 33
Rip Abdoulaye c Dramé dit Abou, un jeune très courageux

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com