L'ultimatum de Madrid à Puigdemont

  • Source: : 7sur7.be | Le 16 octobre, 2017 à 11:10:28 | Lu 2253 fois | 6 Commentaires
content_image

PM Espagne

Le gouvernement espagnol a accusé lundi le président séparatiste catalan Carles Puigdemont d'entretenir "la confusion" en refusant de dire s'il avait déclaré ou non l'indépendance, et rappelé qu'il avait jusqu'à jeudi pour clarifier sa position. "Non seulement le gouvernement mais tous les Catalans ont le droit de savoir avec certitude si (...) la Generalitat (exécutif régional) a déclaré l'indépendance de la Catalogne", a écrit le chef du gouvernement Mariano Rajoy dans une lettre en réponse à la missive adressée plus tôt par le président régional catalan.

Dans cette lettre, Carles Puigdemont annonce au gouvernement espagnol son souhait de "suspendre" le mandat confié par les Catalans d'aller vers un pays indépendant et assure que sa priorité sera de privilégier ce dialogue "pendant deux mois". "Pendant les deux prochains mois, notre principal objectif est de vous amener à dialoguer", écrit-il à Mariano Rajoy, en lui demandant une réunion en urgence.

"Nous demandons de la clarté" "Sur un sujet aussi important que celui-ci, nous avons demandé et nous demandons de la clarté", a répondu la vice-présidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria à la presse en rappelant qu'un délai final court jusqu'à jeudi. "La persévérance dans la confusion est incompréhensible", a-t-elle ajouté. "J'espère que dans les heures qui viennent (...) vous répondrez avec toute la clarté que les citoyens exigent", a aussi écrit M. Rajoy dans sa réponse écrite à M. Puigdemont, que l'AFP a pu consulter, avant d'insister sur la nécessité d'un retour au respect de l'Etat de droit, condition "préliminaire à tout débat démocratique".

"Prolonger cette situation d'incertitude ne fait que favoriser ceux qui prétendent détruire l'entente civique et imposer un projet radical et appauvrissant pour la Catalogne", écrit encore le chef du gouvernement. Mariano Rajoy avait sommé Carles Puigdemont de donner sa réponse avant 10h00 locales (08h00 GMT). Désormais il a face à lui un dernier délai, fixé à jeudi 10h00, au-delà duquel le gouvernement pourrait décider de suspendre tout ou partie de l'autonomie de la Catalogne,

une mesure jamais appliquée en Espagne depuis que ce pays est redevenu démocratique, en 1977. Dans son courrier, Carles Puigdemont rappelle les résultats du référendum interdit sur l'indépendance du 1er octobre, où selon son gouvernement, le oui à l'indépendance l'a emporté avec 90,18% des suffrages et un taux de participation de 43%.


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Octobre, 2017 (12:55 PM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot: :emoshoo

Il nous fait chier ce maudit prèsident de catalogne.L´espagne est uni

:emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Octobre, 2017 (13:39 PM) 0 FansN°: 2
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
Anonyme En Octobre, 2017 (14:27 PM) 0 FansN°: 3
VIVA LA CATALOGNE
Anonyme En Octobre, 2017 (10:48 AM) 0 FansN°: 4
Il faut au plus vite foutre ces traitres séparatistes au trou.

La catalogne est assez indépendante, avec une police privée, une langue propre, et ce n'est pas tout, ils gèrent aussi leurs affaires locales. Que veulent ils de plus? Qu'est ce qu'un état peut offrir de plus?

Il n'y a rien, mais alors rien de plus à négocier. Les séparatistes doivent tout simplement respecter l'ordre constitutionnel, où aller en jail.

Ce sont peut être les usa qui veulent saboter l'ue en soutenant, comme ils savent d'ailleurs le faire, les divisions. Une union européenne forte et unie est un danger pour l'oncle sam.

 :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com