Tchad : la France demande à Idriss Déby Itno de fixer « prochainement » le calendrier des législatives

  • Source: : Webnews | Le 13 septembre, 2017 à 23:09:27 | Lu 2425 fois | 14 Commentaires
content_image

Idriss Deby président du Tchad et Emmanuel Macron lors du sommet sur l'immigration avec les dirigeants européens et africains. Paris, France le 28 août 2017

Après la table-ronde des donateurs pour le Tchad, qui s'est terminée le 8 septembre à Paris et a permis au Tchad de récolter 20 milliards de dollars de promesses de financent auprès des bailleurs internationaux, la France « espère » que le président Idriss Deby Itno fixe « prochainement » un calendrier pour les élections législatives.

« Les élections législatives sont un moment important dans la vie démocratique. Nous espérons à cet égard que les autorités tchadiennes, dont c’est la responsabilité exclusive, seront en mesure d’annoncer prochainement un calendrier », a déclaré à Jeune Afrique jeudi 12 septembre, Agnès Romatet-Espagne, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Les législatives avaient été repoussées sine die en février dernier par le président Idriss Déby Itno. « Quand je dis que nous ne pouvons pas faire des législatives, c’est par manque des moyens. En période de vache maigre, on ne peut rien faire. Quand nous aurons des ressources, on pourra organiser des élections législatives » avait alors argué le chef de l’État, au pouvoir depuis 1990 et réélu pour un cinquième mandat en avril 2016 à l’issue d’un scrutin contesté par l’opposition.

Une annonce qui a provoqué la colère d’une opposition partagée sur la stratégie à adopter face au report.

Soutien affiché de la France

La direction de la communication du ministère français des Affaires étrangères insiste cependant : Paris salue le succès de la table-ronde des donateurs pour le Tchad qui s’est tenue du 6 au 8 septembre à Paris. « Elle a été l’occasion d’exprimer un soutien déterminé des partenaires internationaux à l’engagement du Tchad pour la paix et la sécurité régionale et l’accueil des réfugiés, dans un contexte économique difficile »; a ajouté Agnès Romatet-Espagne.

La France entretient avec le Tchad une « coopération dense et diversifiée » et « prend toute sa part dans cet effort ». Les services du Quai d’Orsay soulignent que le Premier ministre français, Édouard Philippe, a annoncé une contribution de 223 millions d’euros en soutien au plan national de développement du Tchad, pour la période 2017-2021.

« Il a également exprimé notre intention de soutenir le Tchad dans sa volonté de mener les réformes structurelles nécessaires pour assurer un développement durable et inclusif au bénéfice de la population », insiste la porte-parole de la diplomatie française.

Il est plus nécessaire de fixer un calendrier pour les législatives, dans les plus brefs délais

L’opposition tchadienne, emmenée par l’ancien ministre et désormais député Saleh Kebzabo, avait contesté la réélection d’Idriss Déby pour un cinquième mandat, en avril dernier, avec près de 60% (59,92%). Considéré comme le chef de file de l’opposition au président Deby, et candidat de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) à la présidentielle du 10 avril Saleh Kebzabo affirme être – sur la question du calendrier électoral – dans la même logique que la France. « Il est plus nécessaire de fixer un calendrier pour les législatives, dans les plus brefs délais. Le fichier électoral, qui est l’élément le plus important, existe déjà. Il ne sera dons pas long d’organiser les élections si le président Deby y met toute sa volonté », estime Saleh Kebzabo joint par Jeune Afrique.

Le président de l’UNDR juge que les élections législatives pourraient avoir lieu d’ici huit ou neuf mois. « Il faut revoir quelques modalités pour mettre en place un code électorale juste et sincère. Mais c’est triste et honteux que la demande pour la mise en place du calendrier des législatives vienne d’un pays étranger », s’indigne le député.

Il demande par ailleurs au président Idriss Deby Itno d’accepter la mise en place d’équipes d’identifications des électeurs dans tous les bureaux de vote. « C’est la seule condition sine qua non pour éviter les fraudes électorales. Si toutes ces conditions sont remplies, il est possible d’organiser les législatives avant la fin de l’année prochaine [2018] », conclut le parlementaire.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Septembre, 2017 (07:27 AM) 0 FansN°: 1
Il serait plus simple pour les Tchadiens de demander à redevenir un département Français.

Je sais pas mais une telle demande pouvait rester dans la sphère privée, Deby parle mais

en fait il est dans le réseau et son pays reste une chasse gardée de la France. Les Présidents dits Francophones sont une désolation.
Reply_author En Septembre, 2017 (18:55 PM) 0 FansN°: 1
deby s'exuse trop et passe sont temps à pleurnicher sur la france arfique
Ex Goor En Septembre, 2017 (07:37 AM) 0 FansN°: 2
Après, certains commentaires diront que c'est la France qui nous gouverne, elle nous oblige à prendre certaines décisions qui favorisent la politique coloniale, la main-mise de la France etc.Si on fait una analyse des faits et seulement des faits, on se rend compte que nous ne pouvons pas être libres parce qu'il nous faut la France et toujours la France pour régler nos problèmes de trésorie et de fonctionnement de nos états. Quelqu'un peut penser qu'il ne doit pas y avoir de contre-partie? Ce serait vraiment être naif de penser que la France " s'occupe" de nos problèmes par amitié seulement. Les états n'ont pas d'amis. Les états ont des intérêts. Tant que nous aurons besoin de l'aide de la France à ce point, nous serons aussi contraints d'accepter certaines contre-parties. Ça c'est évident. Si nous choisissons un autre pays ´ce sera la même chose. Pour échapper à ces contraintes, il faut travailler pour le développement. Vous aurez remarqué le lien entre les 20 milliards de promesse de financement obtenus et la demande de la France à Deby de fixer la date des legislatives. Dans le langage diplomatique, le France dira nous demandons , nous souhaitons que le Président Déby fixe la date des legisltives mais en termes clairs, la France exige au Tchad de fixer la date des legislatives. LE CONTEXTE EST PARTOUT LE MÊME. On est pauvre, on demande l'aide aux ajutres, les autres nous aident et fixent leurs conditions et nous soutirent des contrats pour leurs entreprises. C'est comme ça que les choses fonctionnent. Que faire donc? C'est une question que je pose à tout le monde. Rappelons nous que : KOU EUMB SA SANKHAL EUMB SA KERSA, Au lieu de criquer les autres pour nous avoir imposé leur critère nous devrions chercher qu'est ce qui se passe pour que nous soyons les eternels assistés. Et que faire pour ne plus être éternels assistés? Au lieu de criquer donc, cherchons à résoudre ce problème . Je pense que c'est travailler pour être forts économiquement et militairement. Regardons à travers le monde. Les plus forts économiquement et militairement ont " toujours" raison par la force.
Reply_author En Septembre, 2017 (20:05 PM) 0 FansN°: 1
je t'explique si tes factures arrivent en début de mois et que tu es payé vers le25 du mois, tu peux être certain que tu auras toujours des problèmes de trésorerie. tout ceci pour dire que nos systèmes sont fait pour que la france soit toujours la solution. la france-afrique fait que rien n'a vraiment changé depuis les indépendance, nous restons une chasse gardée de la france.

de plus une promesse d'investissement n'est pas un investissement, c'est d'abord une promesse. pour terminer nous sommes très loin d'être pauvres,
certains d'entre nous pensent simplement que pour avoir une maison, il faut être maçon ou que pour avoir une voiture il faut savoir en fabriquer une soit même; le résultat est qu'ils signent des contrats 90/10 sur 45 ans est construisent notre pauvreté.
Africain Triste Et Desolé  En Septembre, 2017 (08:13 AM) 0 FansN°: 3
pourquoi les africains sont si faibles devant les europeens? pourquoi les africains sont jusque lá incapables de gerer leurs propres affaires?

pourquoi les africains ont l´appetit du pouvoir ( 3 mandats , 4 , 5 mandats?)

pourquoi les africains sont corrompus?

pourquoi les africains ne sont pas en mesure de prendre le destin de leur continent en main?

pourquoi les africains pensnent la france ou leurope en general leur vient toujours en aide?

pourquoi les africains nimposent pas leurs forces (ressources naturelles , decision et fixation de leur prix de vente) aux europeens ?

pourquoi les africains se considerent idiots alors quils ne le sont pas dune part ?

quattendent les africains a se reveiller?

savent ils les africains que les europeens se moquent d´eux





jaimerais avoir des reponse precses avec le maximum de respect





A VOS CLAVIERS

Anonyme En Septembre, 2017 (09:09 AM) 0 FansN°: 4
Malheur à nous pays francophone d'Afrique.
Anonyme En Septembre, 2017 (10:09 AM) 0 FansN°: 5
Pourquoi France
Anonyme En Septembre, 2017 (10:12 AM) 0 FansN°: 6
C'EST A LA FRANCE DE DEMANDE AU TCHAD DE FIXER UNE DATE DES ELECTIONS.JE PENSE QU'IL EST TEMPS DE COUPER LE CORDON CAR AVEC LA FRANCE JAMAIS ON NE SE DÉVELOPPERA.
Xeme En Septembre, 2017 (10:54 AM) 0 FansN°: 7
Déby commence à critiquer le CFA et à recommander son abandon, il commence à faire des révélations sur des actes criminels de la France en Afrique, alors elle demande qu'il fixe la date des législatives. Et cette fois, il va les perdre. ET il y a encore des diots d"africains pour dire qu'ils n'ont pas encore compris;
Anonyme En Septembre, 2017 (10:55 AM) 0 FansN°: 8
Encore un oukase à un soit disant dirigeant africain francophone
Anonyme En Septembre, 2017 (11:21 AM) 0 FansN°: 9
Pauvres de nous esclaves modernes des français. Quand Est-ce que ça va cesser ?
Anonyme En Septembre, 2017 (12:27 PM) 0 FansN°: 10
Cette France IDIOTE sort encore des débilités, merde qu'elle ne saisis pas nos messages.  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  C'est indéhiscent, malhonnête et inamicale de procéder de cette façon. Pas la peine de publier votre emprise sur nos chefs d'états.  :fbhang:  :fbhang: 
Mboka En Septembre, 2017 (14:25 PM) 0 FansN°: 11
Un problème bien posé est à moitié résolu.



L’Afrique souffre de balkanisation et de la faiblesse des organisations continentales qui doivent gagner en crédibilité pour assurer le développement du continent ; l’exemple en date, c’est le siège de l’UA, bâtiment de 120 milliards offert par les Chinois.



Les cas de la Lybie, du Mali et le Tchad sont à méditer :

En Lybie, le Président Kadhafi qui avait des grandes ambitions pour le continent, notamment avec le projet de monnaie africaine, est tombé par les armes.

Le Tchad qui a pour principal point fort sa puissante armée aguerrie, malgré des problèmes de gouvernance et une situation financière catastrophique, est en mesure d’appeler pour 20 milliards de dollars de financement, avec l’appui de la France

Au Mali, La faiblesse de l’Etat et de son armée ont provoqué une grave crise politique et une quasi-partition du pays.



Le problème central qui apparait dans tous ces cas, c’est la fragilité des états africains et leur incapacité à assurer la sécurité de leurs territoires.



Le développement économique et social passe par un alignement de bonnes politiques, de ressources conséquentes et de capital humain formé, mais avec des priorités de séquences, de renforcement ou d’amélioration des points forts et de blindage des points faibles.



Une armée régionale puissante pour empêcher la déstabilisation des états est une première priorité, même sur une monnaie commune autonome qui est un objectif à moyen terme (le franc CFA marche et n’entrave pas la croissance de l Uemoa en tout cas, pour le moment).



Les Panafricanistes (…de salon), pourquoi, ils ne vont pas défendre le Mali à KIDAL, à la place de l’armée française ?

Durant la guerre d’Espagne, contre Franco et ses supports Nazi, le progressistes du monde entier sont allés se battre et beaucoup mourir pour leurs idéaux……, ou sont les panafricanistes de Kidal ?



Il faut régler les problèmes de fonds, déjà se mobiliser, exiger, se cotiser pour une armée régionale forte pour assurer la sécurité de la zone. Pourquoi les progressistes ne demandent pas à la France de quitter le Mali. (D’aucuns répondront facilement que c’est à eux de régler ce problème !!!!)



Le projet de monnaie régionale propre est un third best dans l’échelle des priorités régionales, et qui a déjà une feuille de route est qu’il faut dérouler patiemment et de manière efficace, au mieux des intérêts de nos populations, en évitant le Don Quichotisme.



« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil »



René Char ( poète et résistant français)







Reply_author En Septembre, 2017 (20:18 PM) 0 FansN°: 1
sur le cas du mali il faut noter que cet état est membre de la cedeao, et qu'il n'a pas de frontière commune avec la libye. on a vu les pseudo terroristes arriver et la cedeao pouvait totalement faire face à la menace touareg et islamiste.
se sont les manœuvres en coulisse de la france et de ses pantins, qui ont permis d'ouvrir la porte à une intervention de la france. elle peut continuer ainsi à affirmer son influence en afrique de l'ouest.
quand les anglo-saxons responsabilisent les français assujettissent.
il ne faut jamais oublier cette énorme différence.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com