Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

EBOLA ? L’AFRIQUE RESTERA DEBOUT MALGRE TOUT ! (Par Alioune Badara NIANG)

Posté par: Alioune badara NIANG| Jeudi 04 septembre, 2014 21:49  | Consulté 2160 fois  |  9 Réactions  |   

S’il y’a une pandémie qui hante le sommeil des Africains que nous sommes, c’est bien la maladie à virus Ebola dont l’expansion supersonique face à une absence quasi- totale d’assistance, sème le désarroi, occasionne des milliers de morts et créée une psychose chez les populations « noires » désorientées. En réel, comme une traînée de poudre, Ebola a déjà atteint des pays comme le Nigéria, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la République Démocratique du Congo, le Sénégal et de nombreux autres pays africains s’attendent à être visité à leur tour par le « monstre ». Surtout que dans cette situation dramatique, l’Afrique est abandonnée à elle- même, se débattant toute seule sous le regard médusé et le silence assourdissant de la communauté internationale, (in) consciemment coupable de non assistance à « continent en danger », face à ce qui est devenu une urgence de santé mondiale.

Et la thèse officielle selon laquelle il n’existerait pas d’antivirus et que la seule réponse à Ebola consisterait dans l’isolement des malades et l’enterrement rapide des corps, est un pur mensonge de l’occident, digne de tartuferies honteuses à l’image des Pharisiens de l’époque essénienne.

La bonne preuve que ces antivirus existent bel et bien et sont prêts à l’usage, est qu’ils ont été utilisés pour sauver deux (02) médecins Américains infectés par Ebola  alors qu’ils étaient gravement atteints et qu’au même moment l’immense majorité des personnes (Africains) atteintes comme eux, continuent de passer l’arme à gauche, faute de ZMapp, cette fameuse molécule salvatrice….anti Ebola ! Mais en quoi la vie de deux citoyens Américains serait plus importante que celle de milliers d’Africains ?

Plus d’hésitation, la donne est claire et qu’on ne s’y trompe plus, la coalition d’inaction de la communauté internationale n’est pas fortuite. Elle est dictée par tout un raisonnement capitaliste, mené par de grands et très puissants laboratoires pharmaceutiques notamment Américains et Japonais, qui espèrent profiter de ce drame, du malheur des Africains donc, pour se signaler aux Etats décideurs de ce monde, qu’ils sont candidats pour produire l’antivirus contre Ebola. Leur seule condition, est que ces derniers décident d’en financer la production en masse, en millions de dollars. Quand bien même, qu’ils sont conscients que leur posture attentiste envoie à une mort certaine, des dizaines voire des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants…. Africains, ces industriels du médicament, loin d’être des philanthropes, ne se lanceront jamais dans la production de millions de doses d’antivirus sans au préalable recevoir des fonds colossaux que seuls de grands Etats peuvent débourser. En termes simples, ces grosses firmes pharmaceutiques ne travaillent pas pour la santé mais pour l’argent. Si on veut un vaccin pour stopper Ebola, il faudra que les pays riches en décident. Les micro-pays africains se montrant déjà incapables d’assurer la santé de leurs peuples en temps normal, à fortiori en période d’épidémie, ce n’est certainement pas de l’Afrique que pourront provenir ces fonds sensés financer la production par millions de doses d’un antivirus.

Alors il ne fait aucun doute que la santé est au service du profit ! Constatons aisément par ce qui se passe sous nos yeux, que le Capital prime sur l’humain et que l’hypocrisie des puissants est toujours sans pudeur. Aucune !

Qu’on le sache bien, ce n’est pas la première fois qu’Ebola est identifié comme fièvre hémorragique particulièrement dangereuse ; Pas du tout ! La première grande épidémie de ce virus a eu lieu en Septembre 1976, dans la ville de Yambuku, en République démocratique du Congo, prés de la rivière Ebola, d’où son nom. Aujourd’hui, 38 ans plus tard on est toujours à épiloguer sur l’absence de traitement ou de vaccin contre Ebola !  38 très longues années que la virulence et la nuisance de ce virus tueur, sont connues de la communauté internationale et que rien n’a vraiment jamais été envisagé pour son éradication. Et pourtant en 38 ans, combien de laboratoires ont recherché des vaccins dans le monde mais aucun sur Ebola. Oubli (in) volontaire ?

Il convient de savoir simplement que c’est parce qu’Ebola s’est longtemps contenu en Afrique, de la même manière que le virus du Sida d’ailleurs, on s’en souvient, qui avait tellement tardé à être étudié et combattu, qu’il n’a jamais reçu un soutien mondial. En recevra- t-il un jour ? Probablement oui, mais seulement quand ces grandes firmes pourront tirer de gros profits et monnayer chèrement leur savoir auprès des grands Etats décideurs.

En analysant les déclarations de la Présidente de Médecins sans frontières, Jeanne Liu, que le monde était entrain de « perdre la bataille » contre la progression de l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest, nous sommes tentés de lui répondre avec haussement d’épaules, qu’on ne peut gagner ou perdre une bataille qu’on n’a pas menée, qu’on a égoïstement même refusé de mener . Pour nous autres Africains, l’incertitude devra encore continuer et nos morts se décompteront malheureusement encore et encore en nombre !

La politique des occidentaux en Afrique ! Dire qu'elle est pourrie, corrompue, sadique, mesquine est un euphémisme ! L’occident, tout en pleurant comme le crocodile devant sa victime morte, n’est pas prête à sacrifier ses profits pour le bien des êtres humains…de pauvres noirs Africains. Drôle de cynisme !

Certes, Ebola est entrain de ronger le continent Africain au point d’entraver même son développement,   mais ce n’est par pour autant que l’Afrique et les africains, souffrant dans leur chair et menacés de « mise en quarantaine » internationale généralisée, ne mèneront pas le combat pour leur survie. L’Afrique a toujours su relever la tête et rester debout malgré les événements douloureux qui ont jalonné son histoire. L’esclavage, la colonisation, l’Apartheid, l’endettement etc.

Juste, accordons-nous, une fois pour toute, que la  gouvernance du monde par les capitalistes n’est synonyme que de menaces mortelles pour l’humanité ! Pour l’Afrique, n’en parlons même pas.

badaraniangjunior@gmail.com

 

 

 

 

 L'auteur  Alioune badara NIANG
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (9)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Amza En Septembre, 2014 (00:10 AM) 0 FansN°:1
Il existe des types de maladies qui nous sont specifiques et pour lesquelles nous ne pouvons pas toujours compter sur les laboratoires occidentaux pour trouver des remedes d'abord pour des raisons economiques,la recherche necessite beaucoup d'argent et la rentabilité n'est pas assurée puisque nous sommes des pays pauvres ,ensuite parcequ'ils (les occidentaux)ne se sentent pas directement concernés par ce fléau puisque c'est une maladie tropicale et, j'avais dit sur ce forum,que tant que l'occident n'est pas touché il n'y aura pas de remede.
Nous devons donc faire des efforts dans ce sens c'est à dire celui de la recherche les professionnels ne manquent pas ils faut faire suivre les moyens et cesser de dependre honteusement de l'occident qui n'a que du mepris pour nous qu'il le dise ou pas.Donc cette bataille dont vous parlez,je suis entièrement d'accord avec vous personne ne l'a menée car c'est à nous de la mener personne ne le ferra à notre place.NOUS DEVONS ARRETER D'ETRE DES INUTILES.
ALA ATIOUT En Septembre, 2014 (10:04 AM)0 FansN°: 1558810
POURTANT ALINE BADARA A TOUT DIT MOI J'APPRECI C KIL A DIT LES OCCIDENTAUX VEULENT K TOUS LES AFRICAINS DISPARAISSENT C SONT DES IMBESSILE
Zad En Septembre, 2014 (13:14 PM) 0 FansN°:2
c'est toujours facile de s'attaquer aux occidentaux et à l amerique en pareil cas en faisant abstraction de notre responsabilite quant à notre incapacité notoire de sortir le continent africain du sous developpement et de la misere.Nos dirigeants corrompus,inconscients,anti patriotes, egoistes ,enfantins,captent nos ressouces nos richesses et les utilisent à leur seul profit en les dilapidant scandaleusement au detriment de leurs populations.L'afrique est malade de sa classe politique au rabais dont la vision ne s'arrete qu'au bouts de leurs pieds;50 voire 60 ans apres notre independance virtuelle nous en sommes toujours là à tendre la main et à dépendre toujours des autres que nou critiquons et sans lesquels nos destins seraient à jamais condamnes.Faisant preuve de pragmatisme un centre de recherche continental dont la vocation serait entre autres. de produire des vaccins contre les virus connus mais aussi de former du personnel specialise de sante aurait du exister depuis longtemps;nous nous plaisons dans notre situation de dependance qui nourrit notre refus de nous développer.Dieu nous a tout donné puisque l'afrique berceau de l' humanite est le continent le plus riche au monde à tout point de vue.Moderniser les mentalites nous regarder par rapport aux pays developpes pour prendre conscience de notre retard et de nos responsabilites face à l'heritage àleguer aux generations à venir qui seront nos seuls juges mais aussi promouvoir l'esprit d'imagination et...
Anonyme En Septembre, 2014 (13:23 PM) 0 FansN°:3
Oui Amza nous sommes des inutiles, nous ne savons rien faire d'autre que consommer,copuler ,et detourner l'argent public, toujours là à jouer les victimes,et à pleurnicher sur notre piteux sort.L'Afrique toute entiere peut creuver et ça n'aura aucune incidence sur le bon fonctionnement du reste du monde parceque nous ne jouons aucun rôle , absolument aucun ,nous ne devons donc nous en prendre qu'à nous même pour notre incapacité à prendre notre destinée en main.
Moussa En Septembre, 2014 (13:26 PM) 0 FansN°:4
Badara a vraiment raison, on nous apprend qu'un autre médecin américain le 3 eme à être contaminé a été rapatrié au usa, vous verez que les americain vont lui administré un autre serum alors qu'ils affirmé que le stock était fini
Anonyme En Septembre, 2014 (13:39 PM) 0 FansN°:5
Ahhh!!! Les africains ...toujours là à jouer les victimes et à pleurnicher sur votre sort. Vous etes inutiles comme dit Amza.
Borodée En Septembre, 2014 (08:32 AM) 0 FansN°:6
Il a toujours été très clair dans les manuels de médecine que le virus Ebola comme les autres maladies hemorragiques (qui font perdre du sang) n'ont pas de traitement et qu'il faut mettre les patients en quarantaine et les prendre en charge le plus rapidement possible pour espérer en sauver un certain pourcentage. Il faut être très prudent quand il s'agit de nouveaux vaccins car il faut évaluer leurs effets secondaires avant dans valider leur inocuité (le fait de ne pas nuire) pour la personne les patients. Alors, qu'il y ait des candidats vaccins on est d'accord mais il faudra nous assurer de leur inocuité malgré la gravité de la situation avant de le donner aux malades et à la population.
Borodée En Septembre, 2014 (08:39 AM) 0 FansN°:7
Attention! toute personne ayant contracté le virus Ebola n'en meurt pas obligatoirement. Les 2 américains dont on nous parle sans cesse (d'ailleurs qui sont ils, où ont ils été infectés, qui a vu les rapatriements vers les US comme ce fut le cas pour le prêtre espagnol et qui les a vus guéris ?) pourraient l'être non pas grâce au vaccin mais par une prise en charge standard mais débutée très tôt... Nous n'en savons rien en fait.
Anonyme En Septembre, 2014 (09:57 AM) 0 FansN°:8
Article très pertinent! il reste aux africains d'être solidaires entre eux pour faire face à ébola.Que Dieu nous assiste.

Ajouter un commentaire

 
 
Alioune badara NIANG
Blog crée le 15/05/2014 Visité 201904 fois 75 Articles 2997 Commentaires 16 Abonnés

Posts recents
EQUIPE DU SÉNÉGAL DE FOOTBALL : LE PÉRIL CISSE !
Sévir (sans dérive), la vraie réponse au déconomètre des incivilités et de la délinquance
Halte à cette foutue violence qui ôte des vies, aussi fait couler beaucoup d’encre et de sang !
DE STAR A TSAR, DE BOOBA A BOBARD !
Vilainie, Vilenie !
Commentaires recents
Les plus populaires